Visiteurs connectés : 0

| Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | visites : 46091 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > Rosny-sous-Bois > Autrement Rosny : Le changement et les urgences
Autrement Rosny : Le changement et les urgences

mardi 18 décembre 2012, par FdG-R-jpM, Rosny-insoumis-gC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 13 avril 2013 à 20:43

Cet article a été vu 112 fois.




Le changement et les urgences

Au lendemain du rapport « Gallois », il y a de quoi s’inquiéter ! Plus les jours passent et plus le changement se fait attendre !
Comme pour nous préparer à de nouvelles mesures d’austérité, on nous ressasse quotidiennement des mêmes balivernes : le coût du travail trop élevé, baisser les charges patronales, ou encore « prenons modèle sur l’Allemagne », « la France a besoin d’un choc de compétitivité » ...

JPEG - 29.8 ko
Jean-Pierre Mercadal

Ce n’est pas en répétant les choses qu’elles sont pour autant justes et vraies.
D’abord, le travail ne « coûte » pas, mais il rapporte. Dans notre pays, son prix est plus bas que la moyenne européenne et loin derrière celui de certains celui de certains pays comme la Finlande, l’Autriche. Les cotisations sociales ne sont pas une charge mais un bouclier qui protège les salariés et leurs familles.
Le modèle Allemand, pas question, nous ne voulons pas de ces emplois à deux euros comme il existe des millions là-bas.

Enfin, le fameux choc de compétitivité, une idée rance derrière une formule neuve !
Réduire les salaires pour augmenter les profits, une vieille recette qui nous conduit droit dans le mur. En 30 ans, la masse salariale n’a progressé que de trois et demie, tandis que les profits versés aux actionnaires ont été multiplié par 20.

Voilà quelques questions auxquelles nos dirigeants devraient s’atteler plutôt que de prêter une oreille complaisante aux chants du Medef et de la Finance. Formulons le voeu pour 2013 que l’exigence de changement soit entendu ...

A toutes et à tousse très bonnes fêtes de fin d’années.

Jean-Pierre Mercadal Jean-Pierre Mercadal
59 ans - Cadre au sein d’une entreprise privée. Conseiller municipal d’opposition au maire de droite à Rosny-sous-Bois depuis 2001.

- Contacter par courriel : Jean-Pierre Mercadal


Retour au début de l'article


 


Retour au début de l'article

Retour en haut de page

2011-2019 / Rosny insoumis
SPIP | Se connecter |
AUTREMENT ROSNYautrement rosny mercadal