Visiteurs connectés : 0

| Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | visites : 46369 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > Rosny-sous-Bois > Autrement Rosny : Acte III de la décentralisation, le mauvais chemin ..
Autrement Rosny : Acte III de la décentralisation, le mauvais chemin ..

vendredi 23 août 2013, par FdG-R-jpM | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : vendredi 23 août 2013 à 16:36

Cet article a été vu 80 fois.





Autrement Rosny :
Acte III de la décentralisation, le mauvais chemin ..

filet grisbleu

Jean-Pierre Mercadal

La prochaine réforme territoriale suscite de grandes inquiétudes auprès de nombreux élus dont je suis. Il apparait de plus en plus clairement, à ce stade d’écriture, que cet « Acte III » s’inscrit, en le renforçant, dans le droit fil de la Réforme de 2010 de la droite poursuivant ainsi le démantèlement du service public et l’asphyxie des communes.

L’avenir des collectivités, le rôle de l’Etat, l’enjeu des compétences et celui incontournable des moyens financiers, la place des citoyens et des personnels sont au coeur des préoccupations légitimes car indissociable de l’avenir et du développement de notre pays comme de notre ville. De ce point de vue d’ailleurs, rien ne peut se concevoir sans un réel débat constructif et ouvert.

Or ce n’est le chemin emprunté. L’Etat procède à de nouveaux transferts, crée de nouvelles intenses favorisant la régionalisation et la métropolisation aux pouvoirs concentrés, mais ne dit rien sur les financements et la solidarité entre les territoires.
Notre pays connaîtrait-il trop de logements, de crèches, d’écoles, de moyens de transports, de services en direction des personnes âgées ?

L’étranglement financier des communes va de pair avec cette volonté d’intégration forcée qui organise l’appauvrissement et la mise en concurrence des territoires alors que l’urgence est à l’investissement dans les réponses sociales qui frappent à notre porte.

Il y a mieux à faire qu’à tourner le dos à ces ambitions et rebrousser chemin. Pour réussir une nouvelle étape de la « décentralisation », comme dans d’autres domaines, il faut en finir avec ce carcan de la réduction des dépenses publiques, avec le choix de la contrainte et de l’austérité.

Jean-Pierre Mercadal Jean-Pierre Mercadal
59 ans - Cadre au sein d’une entreprise privée. Conseiller municipal d’opposition au maire de droite à Rosny-sous-Bois depuis 2001.

- Contacter par courriel : Jean-Pierre Mercadal




Retour au début de l'article


 


Retour au début de l'article

Retour en haut de page

2011-2019 / Rosny insoumis
SPIP | Se connecter |