Visiteurs connectés : 0

| Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | visites : 46261 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > Rendez-vous > Ensemble prenons les Bastilles de la finance ! Rassemblement à Pantin le 15/11/11 à partir de 17h30
Pantin (93) - IdF : Mardi 15 novembre 2011 à partir de 17h30
Ensemble prenons les Bastilles de la finance ! Rassemblement à Pantin le 15/11/11 à partir de 17h30

mardi 15 novembre 2011, par Rosny-insoumis-gC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mardi 15 novembre 2011 à 14:25

Cet article a été vu 137 fois.






Ensemble prenons les Bastilles de la finance !
Rassemblement à Pantin le 15/11/11 à partir de 17h30
devant le siège de BNP-Parisbas/Sécurités-Services
Grands Moulins - Quai de l’Ourcq - Pantin

Métro : Hoche - RER : Pantin

Halte à la domination des marchés financiers !
Reprenons le pouvoir aux banques !
Nous Proposons :

Pour nous, le choix est clair : avec son candidat à la présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, avec l’ensemble de ses candidat-es aux élections législatives, le Front de Gauche propose à notre peuple, aux salariés et citoyens, de s’emparer du débat et de porter, des axes forts de réformes efficaces et crédibles contre la crise.

- 1. La mise en place d’un contrôle citoyen sur la dette publique illégitime et un moratoire des remboursements. Il s’agit également d’arrêter de diaboliser la dette publique. C’est la fiscalité de la droite qui a creusé la dette. Depuis 2002 les exonérations fiscales et sociales on fait perdre 100 milliards d’euros au budget de l’État et a doublé la dette. En réalité, le déficit bien utilisé, crée de la demande. Il permet la relance de l’économie et la création d’emplois.
- 2. Remettre en cause le recours aux marchés financiers comme mode de financement des états et instaurer un nouveau mode de financement des dépenses publiques par la Banque Centrale Européenne. L’euro et le crédit doivent servir à développer l’emploi et la formation, à aider les Etats et les services publics, à mieux protéger l’environnement. Il faut pour cela placer la BCE sous le contrôle des parlements nationaux et européen.
- 3. Engager la réforme de la fiscalité avec la création d’un impôt sur les sociétés, pénalisant les entreprises qui font de la spéculation et encourageant celles qui développent emplois-formations, qualifications.
- 4. Taxer les transactions financières pour commencer à frapper durement les spéculateurs ( une taxe Tobin est plus que jamais nécessaire )
- 5. Engager une grande réforme du crédit par la création d’un pôle public bancaire et financier ( nationalisation du système bancaire avec des droits nouveaux aux salariés et aux élus est nécessaire pour changer les critères de gestion des banques et donc celui des prêts afin de tourner pour le crédit vers la création d’emplois )
- 6. Créer un fonds national de sécurisation de l’emploi et de la formation avec les 30 milliards d’euros d’argent public aujourd’hui utilisés pour baisser « les charges sociales ».
- 7. Moratoire sur tous les plans de licenciements dans l’industrie, les services publics et la banque.

Les récentes décisions politiques des sommets européens et du G20 sont lourdes de dangers pour les peuples. Les mesures d’austérité décidées en Europe sont d’une violence sociale inouïe, imposant baisses de salaires, reculs sociaux et privatisations. Elles se doublent d’une profonde atteinte à la démocratie comme en témoignent la remise en cause de la souveraineté budgétaire des pays et l’abandon du référendum sur le plan d’austérité en
Grèce.

En France, Fillon a annoncé de nouvelles mesures d’austérité avec l’accélération de la réforme des retraites (départ à 62 ans en 2007 au lieu de 2008), une baisse du budget de l’Etat de 500M , une augmentation de la TVA et de l’impôt sur les grandes sociétés quelques semaines seulement après le précédent plan de 11 milliards d’euros.
Elles montrent la détermination de la droite sarkozyste à faire payer la crise aux salarié-es et aux citoyen-nes pour satisfaire les intérêts des nantis et des marchés financiers.

Cette situation appelle une riposte sans précédent de toutes les forces politiques, syndicales, associatives et citoyennes pour exiger le rejet de ces mesures et rassembler notre peuple autour de propositions politiques permettant à la France de sortir de la crise et de réussir le changement.

Organisé autour de la seule question de la maîtrise des déficits publics, le débat pré-présidentiel, entre la droite et le PS, conduit à une course à l’austérité dont l’inefficacité économique est démontrée par le recul important de la croissance dans tous les pays européens.
Avec la complaisance des gouvernements européens et du patronat, les banques continuent leur sale business et mobilisent l’essentiel des richesses créées vers des activités spéculatives mortifères !
En France, le chômage est en hausse. La précarité se renforce et la souffrance au travail est immense dans le secteur public comme dans le privé.
En Île de France, une vague de licenciements sans précédent est annoncée dans l’automobile et à BNP alors que les patrons des banques ont augmenté leurs revenus de 44,8% en 2010.

Modifier les critères du crédit des banques et les missions de la BCE, les rendre utiles à l’emploi, aux services publics, au développement durable sont les seuls outils pertinents pour sortir de la crise.

Ceux qui y renoncent aujourd’hui se rendent coupable de la crise de demain.

Télécharger Télécharger
Téléchargement
Télécharger un fichier :

- pour Mac, faire contrôle + clic, et choisir « Télécharger le fichier lié .. »

- pour PC, faire un clic droit, et choisir « Enregistrer le lien sur votre disque dur, ou quelque chose d’approchant .. »
ce tract : 111115-Prenons-Les-Bastilles-De-La-Finance.pdf
( pdf - 2,48 Mo )



Portfolio - Document téléchargeable Téléchargeable Télécharger un fichier :

- pour Mac, faire contrôle + clic, et choisir « Télécharger le fichier lié .. »

- pour PC, faire un clic droit, et choisir « Enregistrer le lien sur votre disque dur, ou quelque chose d’approchant .. »
quand l'image est ouverte ...

Diaporama manuel : Vous pouvez vous déplacer de photo à photo quand l'une d'elle est ouverte avec les flèches du clavier ( Gauche ou Haut pour précédante .. - Droite ou Bas pour photo suivante .. ). Cliquez sur la croix en bas à droite pour agrandir l'image au maximum. Pour fermer une image cliquer sur celle-ci. * JavaScript doit être activé sur votre navigateur

Retour au début de l'article


 


Retour au début de l'article

Retour en haut de page

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 80

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 80

2011-2019 / Rosny insoumis
SPIP | Se connecter |