Visiteurs connectés : 1

| Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | visites : 42745 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > Noisy le Sec > La tribune de Noisy : ne soyons plus otages de la finance mondialisée ..
La tribune de Noisy : ne soyons plus otages de la finance mondialisée ..

mardi 7 avril 2015, par FdG-N-cDP, FdG-R-gC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mercredi 8 avril 2015 à 07:49

Cet article a été vu 179 fois.




La tribune de Noisy le Sec :
ne soyons plus otages de la finance mondialisée ..

A la parution de cette Tribune les élections ont eu lieu, nous remercions nos électeurs de leur confiance.

Cependant, l’existence des départements et Communes, lieux où la démocratie peut s’exprimer dans la proximité est menacée : création des métropoles et fusion des régions, refonte des compétences et baisse de 11 mds des dotations de l’Etat.

La préparation du budget de la Ville, selon M. le Maire, s’est inscrite dans ce contexte difficile qui pèse très fortement sur les finances locales ; il nous suit sur ce point ! mais précisons que son parti, l’UDI, ne cesse de réclamer la baisse des dépenses publiques et de condamner son insuffisance. Quelle cohérence !

Absurdité de l’austérité, les ayants-droit prioritaires des politiques publiques sont, au nom de la « dette », les créanciers et non les citoyens.

Nous aurions vécu « au-dessus de nos moyens ». TROP de crèches, d’écoles, de malades, de logements sociaux, de sport , de culture ? des rues TROP propres ? loyers, charges TROP BAS ? achetons nos logements aux bailleurs quand le bâti est dégradé, transformons les aires de jeux en parkings, payants si possible, et conservons le vieux matériel bruyant du T1 ? Economisons !

La tragique indistinction des politiques économiques de l’UMP, de l’UDI, du FN (derrière les impostures du discours), et du PS, révèle la reddition générale aux conditions de la Finance.
L’indécence des PDG qui contestent les indemnités de licenciement et reçoivent des millions en « bonus de bienvenue » ! pratiquent l’ « optimisation fiscale » mais traquent la fraude au RSA !

Depuis 30 ans les « entrepreneurs » ont montré leur capacité à détruire les emplois, à liquider les PME et non à créer de l’activité utile. L’énormité des re-conquêtes patronales aux frais des salariés et des contribuables, concédées sous prétexte de compétitivité détruit nos vies.

RESISTONS ! ne soyons plus otages de la finance mondialisée.

Christiane Del Pozo  


Retour au début de l'article


 


Retour au début de l'article

Retour en haut de page

2011-2017 / Rosny insoumis
SPIP | Se connecter |
"Christiane Del Pozo"