Visiteurs connectés : 1

| Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | visites : 46392 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > France - UE > Rassemblement 10 ans après la victoire du « NON » au référendum de 2005 le 29/05/2015
Rassemblement 10 ans après la victoire du « NON » au référendum de 2005 le 29/05/2015

lundi 1er juin 2015, par Rosny-insoumis-gC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mercredi 3 juin 2015 à 09:51

Cet article a été vu 31 fois.






Rassemblement place de la Bastille :
10 ans après la victoire du « NON » au référendum de 2005
le 29/05/2015

- Discours de Martine Billard par « ERC Vidéo ».

- Discours de d’Éric Coquerel par « ERC Vidéo ».

- Tous les discours par « La télé de Gauche Paris ».

Le 29 mai 2015 le Parti de Gauche a organisé un rassemblement place de la Bastille à Paris pour marquer les 10 ans de la victoire du NON au référendum de 2005.

- Discours de Martine Billard (secrétaire nationale et ancienne coprésidente du Parti de Gauche), a dénoncé les dénis de démocratie qui ont caractérisé ces dix années et a appelé à un soutien massif et sans faille du peuple français à la Grèce et au gouvernement Syriza.

- Discours d’Eric Coquerel (secrétaire national du Parti de Gauche, relations unitaires), a dressé un bilan de ces 10 années et a proposé des perspectives en rappelant les victoires électorales de Syriza en Grèce et de Podemos en Espagne.

- Tous les discours filmés par la « La télé de Gauche Paris », animés par Matilde Larrere avec Marine Billard (PG), Liêm Hoang-Ngoc (PS), Vangelis Goulas (représentant de Syriza France) et Éric Coquerel :

Il y a dix ans, le peuple Français a refusé le traité constitutionnel européen. Depuis ce référendum, les défenseurs de ce traité continuent pourtant à gouverner dans notre pays et à imposer des politiques d’austérité de plus en plus dures pour la population. Le gouvernement de François Hollande se soumet aux injonctions des lobbys patronaux et financiers et aux sommations d’Angela Merkel.

La France n’a aucun intérêt à appliquer les traités européens, car l’intérêt de son peuple est contraire à celui des actionnaires et des financiers qui ont guidé leurs rédactions et qui ont les pleins pouvoirs dans les institutions européennes. //..

Guillaume Etievant (secrétaire National à l’économie et au travail du Parti de Gauche)




Retour au début de l'article


 


Retour au début de l'article

Retour en haut de page

2011-2019 / Rosny insoumis
SPIP | Se connecter |