Visiteurs connectés : 0

| Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | visites : 44045 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > Rendez-vous > Valls prend en otage les Français ! Retrait de la Loi Travail le 26/05/2016

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

Paris, en Régions : Jeudi 26 mai 2016
Valls prend en otage les Français ! Retrait de la Loi Travail le 26/05/2016

mercredi 25 mai 2016, par Rosny-insoumis-gC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : jeudi 26 mai 2016 à 08:41

Cet article a été vu 84 fois.




Rendez-vous le 26 mai pour le retrait de la loi travail !

Communiqué CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL
Carte des manifestations
Article(s) connexe(s)

Le 28 avril dernier, après une dure négociation, un accord a été trouvé, autour des règles d’assurance chômage propres aux artistes et techniciens intermittents du spectacle.

Cet accord a été signé entre tous les représentants employeurs et salariés du spectacle, du cinéma et de l’audiovisuel : FESAC côté employeurs, et les fédérations CGT, FO, CFTC CGC et CFDT pour les syndicats de salariés. La loi du 17 aout 2015 permet en effet un niveau de négociation de branche en parallèle à la négociation interprofessionnelle de l’ensemble du régime d’assurance chômage.
L’accord du 28 avril vient d’être confirmé par un avenant en date du 23 mai qui prévoit notamment de rester sur une date anniversaire préfixe (comme avant 2003) et de conserver un plafond mensuel de cumul salaires + allocations, donc non glissant sur 3 mois. Cette dernière disposition rend plus facile la mise en œuvre de l’accord et répond à une demande d’aménagement portée par la CGT La Cgt Cgt ( Confédération générale du travail ) :


- Site de confédération : La Cgt
.
Avec toutes ces précisions, le comité d’experts va pouvoir dès le 24 mai donner un avis afin d’éclairer les discussions interprofessionnelles sur ce texte.

Mais en coulisse, les grandes manœuvres ont commencé de la part du Medef et compagnie pour empêcher sa mise en œuvre.
En effet, selon la loi, l’accord doit être intégré à la convention assurance chômage (ou convention Unedic). Mais du fait du chantage de Gattaz autour de la loi Travail et de ses projets inadmissibles de rabotement des droits des privés d’emploi, les négociations assurance chômage n’avancent pas. Aussi il est plus que probable que la convention actuelle soit prorogée au-delà du 1er juillet. Il s’agira d’un sursis pour les droits, gravement menacés, des chômeurs du régime général.
Pour le Medef, c’est également un prétexte pour repousser l’application de notre accord.

Deux prochaines séances de négociations interprofessionnelles sont prévues les 30 mai et 14 juin. Elles permettront au moins de connaître les intentions du patronat sur le calendrier.

- Nous appelons à des actions et des assemblées générales le 30 mai et continuons à nous battre au côté de tous pour le retrait de la loi travail.
- Nous interpelons le gouvernement : il a le pouvoir d’agréer par décret toute convention Unedic, à lui de mettre en œuvre l’accord unanime du 28 avril.

Cet accord, notre accord, doit entrer en vigueur, dans son intégralité, au 1er juillet 2016, avant la pleine période des festivals d’été !

Avec tous les salariés en lutte, rendez-vous le 26 mai 2016
pour le retrait de le loi travail ..

La Cgt 93 le 19/05/2016

- Pour l’Ile-de-France : Rendez-vous à 14h00 place de la Bastille jusqu’à la Nation ..

- La Rochelle (17) : Rapprochez vous de L’UD CGT ..
- Montpellier (34) : à 10h30 place Zeus ..
- Niort (79) : 11h30 place de la Brèche ..
- Thouarts (79) : 11h00 place Lavault ..
- Poitiers (86) : Rapprochez vous de L’UD CGT ..

Pour les autres rendez-vous en Régions voir la carte ici.

#LoiTravailNonMerci - #ApplicationDeLAccordDu28Avril - #TravailGratuitNonMerci


Paris, le 24/05/2016.

Communiqué CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL

Toujours déterminé-es : Amplifier la mobilisation, faire respecter la démocratie !

Après plus de deux mois de mobilisation des salarié-es, des jeunes, des privé-es d’emploi et des retraité-es, la mobilisation se poursuit et s’amplifie comme le montre cette journée du 19 mai.

Communiqué régional unitaire du 4 mai 2016
Cette semaine, le développement d’actions, de grèves dans de nombreux secteurs et de blocages pour obtenir le retrait du projet de loi travail et l’obtention de nouveaux droits, montre que la détermination reste intacte.
L’opinion publique reste massivement opposée à cette loi Travail et à l’utilisation autoritaire du 49.3 par le gouvernement.

Le gouvernement n’a pas d’autre issue que celle du dialogue avec les organisations qui luttent
pour le retrait de ce projet de loi et pour être écoutées sur les revendications qu’elles portent.
C’est pourquoi les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires et les organisations de jeunesse, UNEF, UNL et FIDL en appellent solennellement au Président de la République.

Des secteurs professionnels sont engagés dans un mouvement de grève reconductible, d’autres vont entrer dans l’action. Les organisations appellent le 26 mai prochain à une journée nationale de grève, manifestations et actions.

Les organisations décident de renforcer l’action par une journée de grève interprofessionnelle avec manifestation nationale à Paris le 14 juin, au début des débats au Sénat. Elles appellent à
multiplier d’ici là, sur tout le territoire, des mobilisations sous des formes diversifiées.

Elles décident également une grande votation dans les entreprises, les administrations et les lieux d’étude qui se déroulera dans les semaines à venir en parallèle au débat parlementaire afin de poursuivre avec les salarié-es et les jeunes les débats sur la loi Travail, obtenir le retrait de ce texte pour gagner de nouveaux droits permettant le développement d’emplois stables et de qualité.

La loi doit notamment préserver la hiérarchie des normes, élément protecteur pour tous et toutes les salarié-es.

Cette votation sera remise lors d’un nouveau temps fort qu’elles décideront prochainement.

Les organisations invitent leurs structures à poursuivre la tenue d’assemblées générales avec les salarié-es pour débattre des modalités d’actions, de la grève et de sa reconduction.

Elles se retrouveront rapidement pour assurer l’organisation et la réussite de ces mobilisations et initiatives.

Les Lilas, 19 mai 2016.

Ni Croisette, Ni Euro 2016, DU SOCIAL !

Carte des manifestations :
Attention, pour Paris le rendez-vous est à 14h00 à la Bastille pour défiler jusqu’à la Nation (contrairement au rendez-vous indiqué sur la carte ci-dessous ..)  !!!

Article(s) connexe(s) :

- Projet de Loi travail : amplifier la mobilisation face au déni de démocratie le 19/05/2016 !

- Autorité de régulation des Marchés Financiers occupée ce 12 mai 2016

- Son : Assemblée générale du spectacle à la Bourse du travail le 02/05/2016

- Vidéo : Rassemblement devant le Medef le 28/04/2016

- Vidéo : Point d’information sur les négociations avec la Fesac le 25/04/2016



Portfolio - Document téléchargeable Téléchargeable Télécharger un fichier :

- pour Mac, faire contrôle + clic, et choisir « Télécharger le fichier lié .. »

- pour PC, faire un clic droit, et choisir « Enregistrer le lien sur votre disque dur, ou quelque chose d’approchant .. »
quand l'image est ouverte ...

Diaporama manuel : Vous pouvez vous déplacer de photo à photo quand l'une d'elle est ouverte avec les flèches du clavier ( Gauche ou Haut pour précédante .. - Droite ou Bas pour photo suivante .. ). Cliquez sur la croix en bas à droite pour agrandir l'image au maximum. Pour fermer une image cliquer sur celle-ci. * JavaScript doit être activé sur votre navigateur
    Le Sdamp-Cgt le 19/05/2016
    Le Sdamp-Cgt le 19/05/2016
    La Cgt Radio France le 19/05/2016
    La Cgt Radio France le 19/05/2016
    La Fédération Cgt du Spectacle le 19/05/2016
    La Fédération Cgt du Spectacle le 19/05/2016

Retour au début de l'article


 


Retour au début de l'article

Retour en haut de page

2011-2018 / Rosny insoumis
SPIP | Se connecter |