Alerte info :

Ce site soutien la grève contre la retraite par points et l’âge pivot !
* Vous pouvez aussi soutenir la Caisse de solidarité envers les grévistes

Paris : Mercredi 22 janvier 2020 à 19h00
Concert en soutient aux grévistes 22 janvier* Concert de solidarité en soutien aux grévistes par la Fédération Cgt du Spectacle Fédération Cgt du Spectacle Fédération Nationale des Syndicats du Spectacle, du Cinéma, de l’Audiovisuel et de l’Action Culturelle Cgt (FNSAC-Cgt) :

- 14-16, rue des Lilas - 75019 - PARIS

- 01 48 03 87 60

- fnsac-cgt.com

Le chapiteau fait 4000 places, il faut être nombreux. La solidarité pour les grévistes conséquente aussi, même si vous ne pouvez pas venir, vous pouvez contribuer. Les places sont en vente à 10 euros .. PARTAGEZ PARTAGEZ

Bonne Année 2020

Visiteurs connectés : 0

| Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | visites : 50764 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > France - UE > Jean-Luc Mélenchon au Parlement européen le 18/01/2017
Jean-Luc Mélenchon au Parlement européen le 18/01/2017

mercredi 18 janvier 2017, par Rosny-insoumis-gC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : mercredi 18 janvier 2017 à 23:18

Cet article a été vu 93 fois.






Jean-Luc Mélenchon au Parlement européen le 18/01/2017
« Après le Brexit, la guerre seul projet européen ? »

Intervention de Jean-Luc Mélenchon au Parlement européen le 18 janvier 2017.

φ



Ci-dessous, la retranscription de cette intervention :

« Je crois que le Conseil du 15 décembre a rendu le monde plus dangereux compte tenu des violences qu’il encourage.

D’abord sur l’immigration, vous avez décidé de traiter le contrôle des arrivées en vous confiant à deux gardes-barrières obscurantistes et violents que sont les responsables de la Turquie et de la Libye.

En ce qui concerne la Russie, vous maintenez des sanctions absurdes qui maintiennent une tension irresponsable. Et vous comptez faire appliquer à de vives forces un accord sur l’Ukraine dont le peuple hollandais a déjà dit qu’il ne voulait pas. Après le Brexit, en gros, vous nous proposez comme projet commun à l’Europe : l’Europe de la guerre contre la Russie.

Mon pays, en 1954, a déjà dit « non » à la Communauté européenne de Défense et je vous dis tout net que vous rêvez si vous vous figurez que nous allons faire promener le bouton de la dissuasion nucléaire dans vos réunions confuses.

Il se trouve que toutes vos déclarations pro-atlantistes et pro-OTAN sont absolument dépassées par la situation. Parce que le programme de Monsieur Trump, dorénavant, est que la Chine et l’Europe sont ses concurrents et ses adversaires désignés.

Bref, si vous voulez fortifier l’Europe, fortifiez le peuple, unissez les peuples par le progrès social et une vision d’avenir qui soit autre chose que la finance et la guerre.

La France va bientôt voter et l’Allemagne tout autant. J’espère que ce soit l’occasion de vous faire une nouvelle proposition européenne que celle que vous nous faites vivre. »

Jean-Luc Mélenchon au Parlement européen le 18/01/2017




Retour au début de l'article


 


Retour au début de l'article

Retour en haut de page

0 | ... | 510 | 515 | 520 | 525 | 530 | 535 | 540 | 545 | 550 | 555

0 | ... | 510 | 515 | 520 | 525 | 530 | 535 | 540 | 545 | 550 | 555

2011-2020 / Rosny insoumis
SPIP | Se connecter |