Visiteurs connectés : 0

| Par thèmes | Plan du site | Glossaire |
| Suivre la vie du site RSS 2.0 | Liens morts | visites : 44299 | Agenda | Mentions Légales |
Accueil > France - UE > « Le modèle de l’agricuture productiviste va s’effondrer » - Jean-Luc Mélenchon le 03/03/2016
« Le modèle de l’agricuture productiviste va s’effondrer » - Jean-Luc Mélenchon le 03/03/2016

samedi 5 mars 2016, par Rosny-insoumis-gC | Imprimer Imprimer |
Dernière modification : samedi 5 mars 2016 à 02:31

Cet article a été vu 68 fois.




« Le modèle de l’agricuture productiviste va s’effondrer » :
Jean-Luc Mélenchon le 03/03/2016

Le jeudi 3 mars 2016, Jean-Luc Mélenchon était en visite à la ferme « Le P’tit Gallo », élevage bovin et crèmerie bio à Montreuil-le-Gast, (Ille-et-Vilaine). L’occasion d’évoquer l’effondrement du modèle agricole productiviste et de plaider pour une révolution bio dans ce domaine.

Article(s) connexe(s) :

- Agriculture : la fin d’un modèle

La période de reconstruction située après la fin de la deuxième guerre mondiale s’est accompagnée d’une industrialisation massive des techniques agricoles. L’augmentation des rendements encouragés par les subventions de la Politique Agricole Commune ont à la fois désertifié les campagnes, ce qui a fournit de la main d’œuvre à l’industrie, et augmenté l’utilisation de la chimie, des engrais aux pesticides, dans l’ensemble des filières alimentaires que ce soit des céréales à l’élevage intensif. Ce modèle a bien fonctionné en France pendant plus de trente ans. Les prix de la nourriture ont baissé sans baisser les revenus des agriculteurs puisque les prix baissaient pendant que la demande et donc les volumes croissaient. Il fallait à l’époque nourrir le monde ce qui justifiait les exportations et le développement de l’industrie agro alimentaire.

Ce modèle est à bout de souffle comme le montre la crise de l’élevage en France. En effet la concurrence mondiale s’est amplifiée. Les prix de vente plus faibles d’autres pays (Brésil, Argentine, …) déstabilisent le modèle puisque les intermédiaires (Grossistes et Distributeurs) se fournissent sur les marchés mondiaux. La mise en œuvre d’accord de libre échange (TAFTA TAFTA TAFTA (A Transatlantic Free Trade Area) :

- Grand Marché Transatlantique

- APACI / TTIP
) ne va pas arranger les choses. Plus grave l’utilisation de la chimie et du génie génétique (OGM OGM OGM (Organisme Génétiquement Modifié) ) menacent l’environnement.

Cette agriculture n’est pas raisonnée ni raisonnable. L’ouverture à l’agriculture urbaine (jardin ouvrier, parcelles dédiés à des producteurs locaux dans la ville) peut accompagner localement des circuits courts mais resteront insuffisants pour changer le modèle agricole. La réorientation vers le bio permettrait de plus grandes marges pour les producteurs, puisque les prix sont plus élevés, mais préservait aussi les ressources naturelles. Il faut donc des débouchés et une augmentation des salaires pour permettre à des revenus modestes d’accéder aux produits de l’agriculture bio. Ces salaires impliquent une redistribution des richesses et donc une politique centrée sur la demande et non sur l’offre. Un changement de modèle agricole a donc pour préalable l’arrêt de l’austérité.

Source : PG 93.

- Pour aller plus loin : Écosocialisme - Premier manifeste : 18 thèses pour l’écosocialisme - Publié le 17 décembre 2013.


Retour au début de l'article


 


Retour au début de l'article

Retour en haut de page

2011-2018 / Rosny insoumis
SPIP | Se connecter |